Sophrologie

Champs d'application et histoire de la Sophrologie

Gestion du stress, des troubles anxieux, de la tristesse, des douleurs physiques, des phobies, des addictions, amélioration du sommeil, de ses capacités mentales ... la Sophrologie a pour vocation d'améliorer la qualité de vie et le bien-être de chacun.e, au quotidien.

la sophrologie, pour quoi faire ?

Sophrologie et gestion du stress

Gérer son stress et

son anxiété

Milieu professionnel, familial, moment de vie ... les sources de stress sont nombreuses et peuvent impacter durablement notre quotidien. La Sophrologie est une alliée de choix pour retrouver calme et sérénité.

Accompagnement des troubles psychologiques

Accompagner des

troubles pathologiques

Troubles du comportement alimentaire, pulsions, addictions, phobies ... La Sophrologie peut être un vrai plus dans un accompagnement. Attention, elle ne doit jamais se substituer à une prise en charge médicale et / ou psychologique.

Améliorer la confiane en soi

Renforcer la

confiance en soi

Le manque de confiance en soi nous expose à des souffrances intérieures aux conséquences néfastes sur notre quotidien. La Sophrologie offre des clés efficaces pour renforcer l'estime de soi et se sentir plus fort jour après jour.

Sophrologie et gestion des émotions

Se libérer de la

tristesse

La tristesse est un état normal, mais elle ne doit pas s'installer durablement.

La Sophrologie est une aide précieuse pour évacuer les idées noires, réapprendre à se recentrer, à observer, et à vivre le positif.

Améliorer son sommeil grâce à la Sophrologie

Améliorer le

sommeil

Insomnie, difficultés d’endormissement, réveil nocturne … la Sophrologie est un outil adapté pour aider à dormir plus sereinement et lutter contre les conséquences du manque ou de

la privation de sommeil.

Sophrologie et performance physique et psychique

Booster ses capacités

physiques et mentales

La Sophrologie peut vous accompagner pour mieux affronter la maladie, pour préparer une intervention chirurgicale, ou encore pour exploiter tout votre potentiel dans l'objectif d'une performance future (art, sport, scolarité, entreprise, etc.).

La Sophrologie est une approche complémentaire à la médecine, ou à un suivi par un psychologue. Elle ne peut s'y substituer.

Petite histoire de la sophrologie

La Sophrologie, du grec "Sôs" (équilibré, harmonieux), "Phren" (esprit, conscience) et "Logos" (science) - soit, "Science de la conscience harmonieuse" - est née dans les année 1960 de la volonté du neuropsychiatre Alfonso Caycedo de proposer une méthode thérapeutique psycho-corporelle qui permettrait à chacun.e d'améliorer sa qualité de vie en exploitant au mieux son potentiel personnel.

Dans cet optique, il combine certains des concepts thérapeutiques occidentaux dont il est familier (hypnose Ericksonienne, neurologie, psychanalyse, phénoménologie, etc.) à des techniques de relaxation orientales (yoga, zen japonais, etc.) pour créer la Sophrologie : une science dont le postulat est que l'expérience contribue à la construction de la conscience et qu'une bonne perception de son corps (proprioception) et de ses ressources permet de prendre conscience de son existence et de modifier ses schémas.

Dès les années 1970, la Sophrologie s'organise en deux courants : le courant "Caycédien", qui évolue de plus en plus vers une vision idéologique, et le courant "non Caycédien", dont je fais partie, qui se veut fidèle aux pratiques thérapeutiques originelles.