La sophrologie est-elle une thérapie ?

Dernière mise à jour : 20 sept.


La sophrologie est-elle thérapie
Une thérapie se définit comme un moyen de soulager, de soigner, une souffrance physique ou psychique. Certaines thérapies s’intéressent ainsi au bien-être du corps alors que d’autres se focalisent uniquement sur le mental. C’est notamment le cas des différentes psychothérapies, dont les courants sont très variés (psychanalyse, thérapie cognitive et comportementale (TCC), thérapie systémique, etc.), mais aussi de nombreuses médecines dites “alternatives” ou “douces” (comme l’hypnose ou la sophrologie par exemple).

En quoi la sophrologie est-elle une thérapie ?


En s’attachant aussi à l’amélioration du bien-être de chacun.e, la sophrologie entre dans la grande famille des thérapies. Elle se positionne non pas en substitut des psychothérapies, mais en complément de ces approches (en savoir plus sur les différences entre psychologie et sophrologie ici).

Si certaines méthodes peuvent demander un suivi long (jusqu’à plusieurs années pour la psychanalyse), d’autres se caractérisent par un nombre de séances limité : ce sont les thérapies brèves dont fait partie la sophrologie.


En quoi la sophrologie est-elle une thérapie brève ?


Les thérapies brèves rassemblent les approches thérapeutiques dont l'objectif est d’obtenir des résultats notables dans un délai relativement court. Elles sont généralement orientées vers l’atteinte d’un objectif précis dans un temps imparti, s’attachant plus à la résolution des conséquences du mal-être plutôt qu’à sa cause.

C’est le cas d’un accompagnement en sophrologie, qui se fait ainsi toujours dans le cadre d’une volonté de solutionner une problématique distincte, dans un suivi se déroulant sur une dizaine de séances. En effet, dès la fin de la première séance, le sujet, guidé par le/la sophrologue, aura défini son objectif personnel, atteignable sur une période précise. Le thérapeute construira alors un protocole de suivi comprenant jusqu’à une douzaine de séances.


La sophrologie : une thérapie tournée vers l’autonomie


Le/La sophrologue a toujours pour ambition de développer une totale indépendance de la personne dans la gestion des symptômes de son mal-être afin de retrouver et de maintenir un quotidien plus serein. Le sujet repart de chaque séance avec des outils pratiques mêlant respiration et mouvements, qui, utilisés régulièrement, permettent de gérer les symptômes durablement en toute autonomie.

Le/La sophrologue peut également partager des fichiers audios de sophronisation afin de compléter la pratique personnelle.